Que les plus démunis soient aussi ceux qui paient la facture d’énergie la plus élevée parce qu’ils n’ont pas les moyens de vivre dans un logement décemment isolé constitue une double peine contre laquelle il faut lutter. Lors de ce deuxième colloque de l’Observatoire National de la Précarité Énergétique, les principaux acteurs du secteur se sont réunis pour exposer les nouveaux enjeux et mettre en avant les solutions à promouvoir. Ce document en est la synthèse.

Cliquez sur l’image pour ouvrir le document